logo les ptits bonheurs de Gana en noir

Les P'tits Bonheurs de Gana

Poterie, céramique, les différentes techniques !

Des pots en terre de différentes tailles et de différentes couleurs

Quel est le point commun des potiers et des céramistes ?

Ils manipulent tout deux différents types de terre pour créer des objets, utilitaires ou décoratifs. Pourtant, les méthodes de façonnage varient : tournage, estampage, coulage, modelage, colombinage,

Les différentes techniques

Tournage : l'art du potier

Le potier est l’artisan qui travaille au tour. Avant de tourner la boule d’argile, il faut longuement malaxer la terre et la centrer sur le tour. Puis les différentes étapes s’enchaînent de manière naturelle : perçage, affinage, façonnage, tournassage transforment la boule initiale en bol, vase ou assiette.

Estampage : des objets façonnés par pressage dans un moule

L’estampage est une technique de céramiste. L’artisan d’art commence par fabriquer son moule et préparer sa terre. Puis, boulette après boulette, l’artisan garnit le moule d’argile en écrasant la pâte avec ses pouces. Il faut bien appuyer pour chasser les bulles d’air, qui feraient exploser la pièce à la cuisson : l’autre nom de l’estampage est le pressage. Quand le moule est rempli, le céramiste utilise un ébauchoir pour araser les bords. Après séchage, il pourra démouler la pièce et la cuire.  

Coulage : de la terre liquide

Le coulage nécessite aussi un moule. Mais au lieu de presser une pâte solide sur les parois, le céramiste coule dans son moule de la barbotine. C’est une sorte de terre liquide composée de pâte céramique et d’eau. Le plâtre aux parois poreuses absorbe l’eau présente dans la mixture. La barbotine des parois « prend ». On peut retourner le moule et le vider : ne reste que la barbotine qui a adhéré aux parois du moule, et qu’on peut laisser sécher. Ensuite, le céramiste peut démouler sa pièce et la cuire au four.

Colombinage, plaque et modelage : les techniques les plus anciennes

Le colombinage est pratiqué depuis l’époque préhistorique. Il s’agit de façonner une pièce simplement à la main. On modèle des colombins qu’on enroule et superpose pour donner forme à l’objet. Pour assembler solidement les colombins, il faut les strier et enduire la base de barbotine, une colle composée d’argile et d’eau. Le montage à la plaque repose sur le même principe, en utilisant des plaques de pâte au lieu des colombins. Ces deux techniques permettent de réaliser des formes libres, par rapport au tour qui impose une forme ronde. Le modelage ouvre la voie pour créer des formes encore plus libres : comme en sculpture, le céramiste modèle sa pièce à la main et avec ses outils pour réaliser des créations parfois extrêmement détaillées.

Sources

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez moi

logo les ptits bonheurs de Gana en couleur parme

Gardons le contact

© 2023 · Les P’tits Bonheurs de Gana ·